Mon hypersensibilité

Vous savez quoi ?

Pendant longtemps on m’a dis que pour être forte, il fallait cacher ses émotions, relever la tête, ne rien laisser paraître, ne pas en parler, ni demander de l’aide, et surtout ne pas pleurer…

Et j’ai essayé… Oh oui j’ai vraiment essayé de toutes mes forces.
Mais c’était plus fort que moi, impossible de retenir ces foutus larmes quand elles se décidaient à sortir sans que je ne le décide.

Alors, je me croyais faible, nulle, et pas à la hauteur de mon rôle d’adulte…

Je me croyais incapable de réussir quoi que ce soit…

Je pensais que ce qu’on m’avait dis était une vérité universelle, et que si je n’étais pas capable de l’appliquer, c’est que je ne valais pas grand chose.

Du coup, je gardais en moi toutes mes angoisses, toute ma peur, toute ma colère
Et lorsqu’elles essayaient un peu trop fortement de s’exprimer, je demandais à ce qu’on m’aide à les faire taire.
A coup de cachetons pour museler mes émotions.

Je me faisais cataloguer de personne en perpétuelle dépression.

Mais ça ne fonctionnait jamais bien longtemps, car apparemment j’ai une sensibilité un peu trop coriace pour se laisser dominer…

Alors il m’est arrivé de craquer, et pas qu’un peu, et pas qu’une fois…

J’ai craqué à m’en briser littéralement… à sentir mon corps se fissurer intérieurement, à prier pour ne plus rien ressentir, à hurler que plus rien n’avait d’importance…

Tout semblait trop dur, trop pénible, trop étouffant…

Je me suis lâchée, j’ai tout déverser… et j’ai vraiment crus que j’allais en mourir tellement j’étais submergé…

Mais il se passa un truc surprenant… Alors que je venais de me vider totalement, je trouvais enfin le repos dont j’avais tellement besoin…

Mon âme avait franchement douillé, et bizarrement mon esprit, et mon corps semblaient enfin trouver la paix

Du coup j’ai pris une décision. Je ne sais pas si c’est la bonne, mais vu que tout garder pour moi n’a pas été une franche réussite, je me dis que ça ne coûte rien d’essayer autre chose.

J’arrête. Je ne me tais plus, je ne lutte plus contre ce qui veut sortir de moi. Je laisse aller, et pour une hypersensible, c’est pas d’une grande simplicité.

Tantôt vous êtes forte, solide, bien droite à tout affronter sans broncher, à faire preuve d’une énergie, et d’un sang froid qui vous rend encore plus badasse que John Wick entrain de dégainer.

Et le soir, vous vous retrouvez à pleurer façon Bridget Jones juste parce que vous n’avez pas pu acheter à vos enfants leur dessert préféré…

Est-ce que tout ça est logique ? Je ne sais pas.

Mais j’ai envie de me dire que c’est peut-être parce que la vie elle même n’est pas toujours logique, alors pourquoi les émotions humaines devraient-elles l’être sans arrêt ?

Maintenant, je laisse sortir… Je ne veux plus hurler seule au cœur de la nuit car l’anesthésiant de mon hypersensibilité à moins bien fonctionné.

Je préfère encore avoir l’air d’une nunuche un peu trop sensible en publique, que de souffrir seule dans le noir quand sort tout d’un coup tout mon désespoir…

Et puis après tout, comme l’a dit la maman de Sheldon Cooper avant son mariage : « se sont les petits défauts qui rendent les choses parfaites »…

Je veux donc croire, que c’est mon hypersensibilité qui me permets d’être si forte quand il le faut.

Cassie tricote

P.S: Oui je suis super inspiré quand je n’arrive pas à dormir XD

Photos, et texte de Cassie tricote. Tous droits réservés à Cassie tricote.

Don d’encouragement

Un petit don pour m’encourager à continuer de vous proposer des tutoriels de mes créations.

€1,00

Publicités

2 commentaires

  1. Bonjour cassie comme
    Je t’en comprend moi depuis je suis enfants ont m’a dit de me taire mes études fut difficile je me
    Croyais bête ensuite j’ai rencontré le père de mes 4 premières enfants qui m’a toujours dit que c’était bête et conne je l’es croyais jetait sous son emprise. Le jour où j’ai tout stoppé j’ai ouvert les yeux j’ai commencer à me réveiller à dire ce que je pensée à crié si cela était nécessaire aujourd’hui je suis à nouveau en couple avec un petite dernière de 20mois mon conjoint je lui dit tout ce qui ne va ou ne va pas parfois s’en menagem j’en viens apprendre après 45 ans de vie que jetait dyslexique d’où mes difficulté à écrire ou comprendre certaine chose et ça fait du bien de le
    Savoir au final je ne suis pas bête 😬 exprime toi cassie 😊

    J'aime

Répondre à Cassie tricote Annuler la réponse.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s